IMG_4449.jpg

Autodidacte

"L'art le plus noble est celui de rendre heureux"

Phineas Taylor Barnum

Depuis son plus jeune âge, Alexandru est un amoureux du monde du spectacle. Dès qu’il le peut, il s’enferme dans le garage de sa grand mère et rêve de créer son propre théâtre itinérant, dans lequel il jouerait ses spectacles partout, tout le temps…


Il se met à écrire des sketchs puis un stand-up en 2015, « 16 ans et alors…? ». Il entame pour la première fois de sa vie une mini-tournée, pendant laquelle il joue sur une place de village, dans un jardin privé ou un domaine viticole. il découvre alors sa deuxième passion, faire voyager ses spectacles…


Pour son deuxième one man show, « Alex Liger Percevalisé », il dresse une satire de son lycée, dont la pédagogie se différencie de l’éducation nationale. Se détachant petit à petit de l’écriture des sketchs, il se rapproche du seul en scène. Il exploite alors différentes émotions, mais privilégie toujours l’humour, auquel il est particulièrement attaché.


Il change ainsi complètement de style et développe un univers bien à lui. Il écrit donc « De Père En Piste », véritable seul en scène aux multiples décors, costumes, accessoires. entre rire, poésie, clowneries, émotions, cette histoire rend hommage à son grand-père et au monde du cirque.


« La Solitude des Étoiles » est son quatrième spectacle, affirmant une écriture et un jeu qui lui sont propres. véritable mélange de styles et d’émotions, il met son univers au service d’histoires sorties tout droit de son imaginaire, encore emprunt d’insouciance mais férocement ancré dans la réalité.


Entre tournées, nouvelles créations et collaboration avec le Cirque BORMANN à Paris, il mène une vie dédiée à l’art et vouée à divertir le public, qu’il est surpris de voir toujours plus nombreux lors de ses représentations.


Il apprend la clarinette, le saxophone Ténor, la jonglerie, le mime, le saxophone soprano et la trompette par lui-même pour enrichir ses spectacles. C’est d’abord pour avoir rapidement les décors dont il rêve qu’il les fabrique lui-même, puis il se prend au jeu et se lance dans la réalisation de son plus grand rêve : construire son propre théâtre ambulant !

À 24 ans, il a déjà à son actif 4 seuls en scènes, (3 nouveaux sont en préparation) 8 pièces de théâtre et plus d'une dizaine de court-métrages.

"Soyons fous dans ce monde de fous !"